DemImprimerin (Episode 7/25) : …Et si la nature gagnait nos villes ?

Régulation climatique, maintien de la biodiversité, amélioration de nos cadres de vie… l’intégration des espaces naturels dans nos centres urbains est une réponse à bon nombre de défis d’aujourd’hui ! Incursion dans la ville verte de demain…
[Lire notre article complet]. Cécile Califano Walch, ill. flickR CC Yoann Tournebise

Souhaitez-vous davantage de nature en ville ? Un peu, beaucoup, passionnément …. ?

Publicités

11 réflexions au sujet de «  »

  1. Oui, bien sur il faut plus de nature, même si Mulhouse n’est pas la plus mauvaise des élèves en la matière. La nature peu être tellement vite rayée d’une carte pour être remplacée par du béton, mais lui redonnée vie est un travail de longue haleine.

    J'aime

  2. Pourquoi les espaces verts devant le bâtiment de la Bourse sont -ils si affreux (pas de fleurs ni arbustes de décoration ainsi qu’une minable petite clôture en bois tout autour !!!?). Devant la place de la République il y a un petit massif toujours fleuri puis un peu l’allée ensuite le reste est à l’ abandon. Pourquoi ? Alors que ce bâtiment est si beau et est souvent un lieu de réception de la Ville.

    J'aime

  3. Oui à la folie !!
    Plus de nature, plus d’arbres surtout, des feuillus, des chênes, des hêtres, des érables… Dans certains quartiers de Mulhouse, majoritairement en son péricentre, là où les artères sont très polluées (quartier Gay Lussac, Briand, marché…) on peine à trouver de la végétation. Je vote pour plus de nature et beaucoup plus de respect de celle-ci !!
    Par ailleurs, de nombreux arbres ont été abattus le long des berges de l’Ill (hauteur stade nautique) dans une zone de nidification et de promenade. Pourquoi ? Rien ne justifie ce massacre.

    J'aime

  4. Mulhouse n’est pas à plaindre car elle est bien fournie au niveau nature mais peut-être que certaines zones sont mieux fournies que d’autres et que les quartiers les moins « verts » pourraient bénéficier d’une attention plus prononcée ?

    J'aime

  5. – plus de nature en ville : favorise la détente psychique.
    – maintenir de grands arbres en ville pour accueillir la faune, y compris cavernicole, en renforçant la pose de nichoirs pour compenser le manque de cavités naturelles
    – favoriser la biodiversité par des biotopes de qualité avec des espèces végétales autochtones
    – maintenir et rétablir en continu les coulées verts et bleues
    – assurer une protection efficace et durable des milieux naturels par un entretien raisonné et une protection juridique (inscrite au PLU de la m2A)

    J'aime

  6. oui, mille fois oui ! c’est de là qu’on vient et nous y retournerons tous (sauf ceux qui préfèrent aller mourir dans l’espace. c’est ça le grand cycle de la vie. essayer vainement de s’en affranchir ne fait que nous en rapprocher à grande vitesse. plus de nature, c’est plus de vie, ce que le capitalisme forcené essaie de nous voler !

    J'aime

  7. Quand on connait les études montrant les bienfaits de la nature sur la santé, le moral, les problèmes liés à la déconnection à la nature, et que l’on est un tant soit peu touché par la faune et la flore, la question ne se pose même pas…

    OUI ! même s’il faut AUSSI (et SURTOUT) préserver la nature en dehors des ville

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s